Ça bout !

Sol Ré Do      Sol  Ré  Do
Ca bout…Ca bout !

Sol                      Ré                  Do
J’ai regardé complètement déboussolé
Sol              Ré                  Do
Les fonds d’écrans de ma télé
Sol             Ré               Do
Les conifères ont déserté
   Sol                 Ré                  Do
Les somnifères les ont remplacés

Ré                      Do                    Ré                      Do
Les pantins s’étalent en 16/9, leurs ficelles ont plié mon antenne
               Ré              Do
Les usines ont divorcé des plaines
Sol                      Ré                      Do
Et mon voisin voit défiler ses créanciers
Sol                       Ré                      Do
Et mon voisin doit réviser son polonais

Sol Ré Do     Sol  Ré  Do
Ca bout…Ca bout…

Sol                       Ré                    Do
J’ai pas voté la charité à prix maudit
     Sol                 Ré                  Do
Du coût des rêves au goût des fruits
Sol                 Ré                  Do
De la vapeur et du bitume à respirer
Sol                 Ré                  Do
Dans les poumons des écoliers
Ré                         Do                        Ré                           Do
Les traders ont courbé leur échine, les cactus ont perdu leurs épines
Ré                     Do                            Sol                   Ré                    Do
Les corbeaux ont aiguisé leur plume et leur vacarme résonne encore à la tribune
     Sol                    Ré               Do
Et leur vacarme résonne encore à la tribune

Sol Ré Do            Sol Ré Do               Sol Ré Do           Sol  Ré  Do
Ca bout ouh ouh…j’men fous ouh ouh…j’vois flou ouh ouh …ça bout ouh ouh!

Ré                       Do                          Ré             Do
Les pantins s’étalent en 16/9, leurs ficelles ont plié mon antenne
Ré              Do
Les usines ont divorcé des plaines
Ré                      Do
Mon voisin ne sait plus si je l’aime
Ré                            Do                    Ré                          Do
Les traders ont courbé leur échine, les cactus ont perdu leurs épines
Ré                             Do                        Sol                   Ré                 Do
Les corbeaux ont aiguisé leur plume et leur vacarme résonne encore à la tribune
               Sol              Ré               Do
Et leur vacarme résonne encore à la tribune

      Sol
J’m’en fous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *